mercredi 2 juillet 2008

Il faut sauver la Médiathèque de Rouen



Ce projet est en danger. Nous sommes nombreux à le regretter, à être en désaccord avec la décision de stopper le projet. Nous lançons un appel citoyen au maintien du projet.

Appel citoyen à la sauvegarde
du projet de médiathèque à Grammont

29 juin 2008

Signer la pétition en cliquant ici
Tout le monde peut signer, tout le monde doit signer, le mouvement de protestation n'existera que si vous signez cette pétition et envoyez des messages. Merci. Déjà plus de 517 personnes ont signé.

Suite à la décision d'arrêt du projet médiathèque et de destruction du bâtiment déjà construit, cet appel citoyen recueille l'adhésion des Rouennais favorables à la continuation du projet,

  • Car Rouen a besoin d'un tel équipement, moderne et ambitieux et qu'aucune alternative à la démolition n'est prévue,
  • Car avec la démolition de ce projet, Rouen n'aura plus jamais de grande médiathèque,
  • Car le gâchis financier que représente cette destruction est inconcevable et irresponsable au moment où les finances publiques font l'objet de toutes les attentions,
  • Car le financement d'un tel projet n'a rien d'extraordinaire (Rouen serait-elle une exception ?), si chaque collectivité joue son rôle de soutien au projet.
Nous appelons les présidents de l'Agglomération, du Département, de la Région, ainsi que le Ministre de la culture à jouer leur rôle et à mettre en place les conditions nécessaires au maintien de ce grand projet d'ampleur régionale.

Des citoyens responsables,
de gauche, de droite, du centre,
car ce débat ne doit pas être partisan.


Vous pouvez prendre la parole en commentaire ou par mail :
mediathequederouen@gmail.com
Nous publierons les mails et prises de paroles.

Nous avons également mis en place une pétition en ligne, n'hésitez pas à la signer et à nous envoyer un mail expliquant votre opinion. Nous transmettrons !

Merci d'avance de votre participation, de vos prises de position, osons franchir les barrières idéologiques pour afficher un discours citoyen, responsable et unitaire.

26 commentaires:

Alain a dit…

Bravo pour cette initiative; j'ai voté Valérie Fourneyron et depuis deux jours, j'ai du mal a parler d'autre chose... je suis triste. Surtout gardez le coté apolitique de la démarche au sens partisan du terme.

Jean-Pierre a dit…

Pour moi, c'est une décision incompréhensible, extrêmement coûteuse et absolument contre-productive au plan culturel.

Gerard B a dit…

Peut-on envisager très rapidement une manifestation sur le site ? Il y a urgence !!!
Cette décision prise au début d'été me fait penser à une autre prise également en catimini en période estivale il y a déjà quelques années : la destruction de la piscine Gambetta qui aurait pu devenir un lieu à caractère culturel : musée, bibliothèque (!) Décidément Rouen ratera toujours les rendez-vous de la modernité et du rayonnement culturel !

Anonyme a dit…

ce que ne dit pas le projet de cette médiathèque, c'est que dans l'esprit de notre ancien maire, toutes les petites bibliothèques de quartier disparaissaient au profit de cette nouvelle !!!
sans compter son prix exorbitant au final !!
Une bonne chose je pense !!

Anonyme a dit…

La disparition des bibliothèques de quartier est un mensonge éhonté pour justifier cette décision aberrante. Seule la bibliothèque Saint-Sever devait fermer parce qu'elle est toute proche. Aucune autre. Cela a été dit et répété : un réseau de lecture publique efficace s'appuie à la fois sur une médiathèque centrale et sur des équipements de quartier. L'un ne va pas sans l'autre. S'il n'y a plus de médiathèque centrale, il n'y aura jamais plus de lecture publique de bon niveau à Rouen. On s'en tiendra au bricolage. Quant au prix, il est dans la moyenne des bibliothèques de cette taille, tien de plus.

Agnès a dit…

La pollution des débats va prendre le dessus... c'est malheureux. Nous sommes à l'entrée de deux chemins, sur l'un, il y a une médiathèque, sur l'autre il n'y en aura jamais. Le reste est bavardages post élections municipales...
Non à cette démolition grotesque, coûteuse, irresponsable.

Jean-Marie a dit…

On marche sur la tête avec cette histoire ! C'est scandaleux. On nous en mets des couches sur la consultation publique du Palais des congrès et la même semaine on nous supprime la médiathèque de façon violente. C'est n'importe quoi. Je suis contre la fin de ce chantier sur le fond et par principe, il faut que les politiques apprennent à arrêter de faire n'importe quoi avec l'argent public.

emma a dit…

Honteux couteux irrespectueux, voilà comment je résumerais le comportement de madame le maire !!
Elle nous parle de consultation participative au sujet du palais des congrès mais vu le résultat j'ai comme l'impression que la participation n'était pas au rendez-vous et que ça n'a dérangé personne car quand on voit qu'avec un peu plus de 7 000 votants sur à peu près 102 000 habitants on nous traduit ça en "80% de la population à dit non ", interprétaion typique de la gauche !! Quand on nous dit "l'ancien maire à coulé financièrement la mairie donc pas de médiathèque" !! là encore je me demande combien va coûter la démolition de l'ex futur médiathèque et dans tout ça elle continu de nous parler des JOJ!!!
Une question madame le maire : quand allez-vous arrêter ce gaspillage et ces mensonges.
Et oui je dit bien mensonge car quand le maire nous dit qu'il était prévu de fermer les bibliothèques de la ville c'était faux seule Saint-Severs devait fermer !!
STOP madame le maire vous en avez assez fait en ces quelques mois !!
Laissez le projet de la médiathèque aboutir, revenez sur votre décision ce ne sera qu'une preuve de votre bon sens.

Anonyme a dit…

Mieux vaut démolir et repenser un projet cohérent, bien situé où tous les publics auront plaisir à s'y rendre naturellement plutôt que de payer pendant des dizaines d'années les exhorbitants frais de fonctionnement d'un grand paquebot voué à l'échec de la culture accessible à tous...
Bravo pour cette décision courageuse...
Et maintenant au travail pour repenser un projet de lecture publique digne de ce nom avec un réseau de bibliothèques de quartier renforcé.

Anonyme a dit…

Dites, quand Madame Morin Desailly démolissait la culture à Rouen en fermant (par exemple) le hangar 23, on ne vous a pas vu, messieurs les "Flaubert-jte-pique-ton-nom-comme-ta-famille-a souillé-ta-tombe". Quand la droite massacre, elle a raison, quand la gauche recadre, c'est un massacre. Vous nous faites rire avec vos "hors-clivage". Vivement la fin de la semaine qu'on fasse les comptes!

Gustave Flaubert a dit…

Vous êtes méprisant non ? Sûr de vous et méprisant. Pas mal... Sachez, encore une fois, que certains d'entre nous ont voté Valérie Fourneyron de bon cœur. Et ne comprennent pas pour autant cette décision. Mais vous pouvez rester convaincu que la majorité des Rouennais sont pour la démolition...

Pour le Hangar 23, d'autres, que nous connaissons bien, ont pris la voie pétionnaire, à juste titre, et le hangar est toujours ouvert...

Anonyme a dit…

Méprisant, pas vis-à-vis de vous ni vis-à-vis des gens qui réagissent, mais certainement vis-à-vis de l'hystérie forcenée d'une poignée de personnes, vis-à-vis de cet empressement à vouloir faire la peau à Valérie Fourneyron, se prétendre hors-clivage tout en insinuant l'influence de Fabius, tout ceci sent mauvais, et comme par hasard les sites Devaux, Menguy et consorts qui font les morts, tout ceci sent la stigmatisation hâtive qui décrédibilise votre action: on a vraiment l'impression, quand on lit les dérapages des témoignages, que ce pauvre bâtiment n'est qu'un prétexte. Voilà tout.

mediathequederouen a dit…

ok, alors, vous faites peut être un peu de parano quand même, si tout le monde parle de la médiathèque, c'est quand même parce qu'on a décidé de la démolir...

Anonyme a dit…

Tout le monde? Disons que certains en parlent encore un peu. C'est de bonne guerre d'avoir voulu stigmatiser cette affaire, mais bon, voyez: c'est pas le mascaret votre action.
C'eût été plus beau d'avoir le courage de dire qui vous êtes, si vous n'êtes vraiment pas tous de droite: c'eût été même plus convaincant. Mais là, on reconnait ce style de manœuvre. Peu importe.
Bonne chance et bon vent.

Anonyme a dit…

j'ai voté à gauche.
Je pense que c'est un mauvais emplacement.
mais je suis contre l'abandon du projet, par principe de continuité républicaine.
Je souhaiterais manifester mon mécontentement, mais jamais je ne signerais une pétition anonyme. c'est un principe : j'ai besoin de savoir qui est derriere cette pétition. Une petition ne peut, ne doit être anonyme.
dommage....

Gustave Flaubert a dit…

Nous ne sommes pas en total désaccord avec vous mais... comme nous l'avons dit à plusieurs reprises, nous ne pouvons nous afficher. Peut-être ce mouvement se personnalisera bientôt. Mais comment représenter un mouvement qui regroupe des gens si différents ? Un ou une leader aura vite fait d'être viser de tous les quolibets vu le climat politique local... Aujourd'hui, la force est de rassembler au-delà des sempiternels clivages droite-gauche.

Anonyme a dit…

Distes, je voudrais pas faire le mesquin mais 408 personnes en une semaine c'est pas l'enthousiasme. Ça me navre.

frederic a dit…

Attention aux raccourcis : les plus ardents défenseurs du projet que je connais sont dans les milieux de l'éducation, de la vie associative, de la culture et souvent de gauche. Pas persuadés au départ par le site Grammont, ils s'y sont fait avec le succès du parc. C'est un peu le résumé des opinions que j'ai pu entendre.
Là où on entend une franche envie de remettre en cause un choix précédent et très couteux, c'est au sujet du partenariat public privé pour l'éclairage.
Ne nous étiquetez pas de façon abusive et comprenez notre émotion.

Anonyme a dit…

Ah, vous allez, finalement, franchir le cap des 500 en trois semaines, c'est grandiose! Total respect! Convaincant! Grotesque!

Anonyme a dit…

Ah ben non finalement, la source de vinaigre se tarit. Triste.

Collectif Gustave Flaubert a dit…

> Anonyme 11 juillet 2008 10:22 & 12 juillet 2008 10:13
Vous êtes symbolique de cette décision dans votre attitude (c'est la raison pour laquelle nous laissons vos commentaires en ligne, on se demande même si on ne devrait pas les mettre en gras :-). Presque 500 pétitionnaires déclarés, c'est déjà un très très bon score pour Rouen (cherchez un peu dans vos archives, des pétitions non bidonnées de ce niveau), sans compter que la pétition papier est en place et devrait très vite afficher des chiffres à vous rendre malade...
Allez, bon dimanche quand même. Allez donc voir les bateaux quitter le port, c'est très poétique et reposant.

Annah a dit…

Le texte de la pétition est noble mais pourtant bien mal renseigné.
La destruction du batiment n'est pas du tout en cause, puisque qu'il à été classé comme "oeuvre artistique" par son architecte.Ce qui sous entend légalement que le batiment :
1-Doit aller jusqu'à la fin de sa construction
2-Est indémolisable pendant 20 ans
3- La seule chose qui est actuellement recherchée est de savoir QUOI mettre à l'intérieur, puisqu'il a été avéré qu'une médiathèque rive gauche, n'était pas l"idée la plus lumineuse...

Bon courage en tout cas

Gustave Flaubert a dit…

Bonjour Annah
Merci de votre message. À l'origine le bâtiment devait être détruit, voir les propos du maire il y a quelques semaines (ils ont d'ailleurs provoqué notre réaction). Et personne ne s'est posé la question que vous évoquez... Nous ne sommes donc pas "mal renseignés", toutefois, en quelques semaines, on est passé du projet de démolition à un projet de requalification. Cette pétition y a sûrement contribué un peu.
Aujourd'hui, on cherche effectivement à en faire autre chose et cela semble être chose faite, entériné par l'aval de l'architecte dans le Paris Normandie de ce matin. Toutefois, pas de nouvelle d'un autre projet de médiathèque... Encore une fois, ce qui compte pour nous est le maintien d'un projet de médiathèque, ici ou ailleurs. Tout laisse à penser que si CE projet ne se fait pas, Rouen n'aura pas d'autre médiathèque... Nous continuons de militer pour la poursuite de ce projet. Si le département est capable d'investir pour ses archives, il est sans doute capable d'investir pour la médiathèque, ce qu'il n'a pas fait pour le moment...

Anonyme a dit…

nous ne sommes plus au temps de CESAR! pour tout concentrer sur la rive droite.
aujoud'hui notre ville c'est droite
gauche (rives bien sur)qu'on le veuille ou pas.
alors certaines personnes clamant
haut et fort que le site grammont
n'est pas approprier pour une
meddiatheque ont quelques siècles de retard.

Anonyme a dit…

Je prendre position sur votre démarche. Une pétition qui n'affiche que les prénoms n'a aucune valeur.
Cordialement
David Julien.

Gustave Flaubert a dit…

Rappel : Les pétionnaires doivent décliner leur identité complète. Ensuite ils reçoivent un mail de confirmation qu'ils doivent valider. Cela fait de cette pétition un outil très fiable.